Déclaration de Dakar

 

Déclaration de Dakar

Réunis à Dakar les 27, 28 et 29 juillet 2021, dans le cadre de la quatrième Conférence Internationale du SUDES/ESR* sur les libertés académiques en Afrique: avancées ou reculs, les Syndicats de l’Enseignement Supérieur font la déclaration suivante :

– considérant la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948;
– considérant le Pacte International relatif aux Droits Civils, Politiques, Économiques; Sociaux et Culturels de 1966;
– considérant la Recommandation de l’UNESCO de 1997 sur la condition du personnel enseignant de l’Enseignement Supérieur qui demande aux États membres de créer les conditions favorables à l’exercice des libertés académiques et de l’autonomie universitaire;
– constatant le recul des libertés académiques dans beaucoup d’universités qui se manifeste par l’adoption de lois liberticides;
– vu la remise en cause de l’autonomie académique, administrative à travers le remplacement du système électif par la nomination politique des Recteurs dans certaines universités africaines;
Condamnent avec la dernière énergie les réformes qui visent à mettre sous coupe réglée la gouvernance universitaire;
Mettent en garde les États qui prennent des mesures iniques pour confisquer les libertés académiques ;
Appellent à la mobilisation générale et à la solidarité intersyndicale pour mettre fin aux velléités de remises en cause des droits acquis de hautes luttes;
Engagent l’ensemble des syndicats du supérieur à une synergie d’actions pour la préservation de la condition du personnel de l’enseignement supérieur, conformément à la Recommandation de l’UNESCO adoptée en 1997 à Paris.

Fait à Dakar le 28 juillet 2021.

*Syndicat Unitaire et Démocratique des Enseignants du Sénégal / Enseignement Supérieur et Recherche

 

 

1 Trackback / Pingback

  1. Research Freedom and Social Progress – OTC

Os comentários estão encerrados.